Les organisateurs de la réunion du Forum européen des groupes chrétiens LGBT à Erevan, en Arménie, contraints de l’annuler en raison de menaces de violences et de mort

Les organisateurs de la réunion du Forum européen des groupes chrétiens LGBT à Erevan, en Arménie, contraints de l’annuler en raison de menaces de violences et de mort

Les organisateurs de la réunion du Forum européen des groupes chrétiens LGBT à Erevan, en Arménie, contraints de l’annuler en raison de menaces de violences et de mort

Le Forum européen des groupes chrétiens LGBT et l’ONG humanitaire « Nouvelle Génération » (Erevan, Arménie) sont contraints d’annoncer l’annulation de la réunion des groupes chrétiens LGBT d’Europe orientale et d’Asie centrale qui devait avoir lieu à Erevan du 15 au 18 novembre 2018. Nous sommes profondément préoccupés et déçus que la violence politique, les menaces de mort et le vandalisme contre les personnes LGBTI constituent une véritable menace contre la sécurité de nos participant-e-s.

Le contexte de cet événement

Les réunions des groupes chrétiens LGBT d’Europe orientale et d’Asie centrale se sont tenues depuis 2004 dans différents pays de la région (Ukraine, Russie, Estonie, Moldavie, Roumanie). Cet événement rassemble entre 60 et 70 personnes LGBTI, croyant-e-s, militant-e-s, personnes consacrées et psychologues pendant plusieurs jours d’échanges intensifs en réseau, de partage et de prière. Erevan en Arménie a été choisie en septembre 2017 pour accueillir l’édition 2018.

Des menaces de violences et de mort contre le Forum

Ces derniers jours se sont toutefois produits une série d’actes homophobes et extrémistes en Arménie contre cet événement. Afin de maximiser leurs chances aux prochaines élections, les partis politiques qui sont dans l’opposition depuis la révolution d’avril 2018 ont mobilisé et radicalisé l’aile droite conservatrice du pays contre les groupes de militant-e-s qui arrivaient à Erevan pour le Forum.

Ces extrémistes ont accès à des moyens qui vont bien au-delà de ce à quoi nous pouvions nous attendre. L’ONG humanitaire « Nouvelle Génération » a été obligée de suspendre son activité, la voiture de son directeur a été vandalisée, et ses membres poursuivis par des agresseurs espérant découvrir le lieu de la réunion du Forum. Les participant-e-s du Forum ont reçu des menaces de mort de politiciens et d’extrémistes armés qui espèrent devenir des « héros de la nation » en assassinant des personnes LGBTI. Des touristes étrangers ont été battus dans la semaine qui précédait le Forum après été pris pour des participant-e-s. Les membres de la communauté LGBTI locale craignent pour leur sécurité et celle de leurs proches. La protection offerte par la police est insuffisante.

A la lumière de ces informations, le Forum européen et « Nouvelle Génération » ont décidé d’annuler la réunion cette année, malgré le travail important et méticuleux de l’équipe d’organisation, locale et internationale, à laquelle nous sommes immensément reconnaissants. Nous souhaitons exprimer nos profonds regrets et notre peine de devoir prendre une telle décision. Nos réunions ont toujours été des lieux paisibles et sûrs, et nous n’avons jamais cherché une implication dans les élections ou la vie politique locales. Notre seul souci a été l’observation des droits humains dans le pays d’accueil.

Une réponse inappropriée du Gouvernement arménien

Outre notre appel à une enquête rapide et transparente sur les délits de discours de haine, d’incitation et d’actes de violence des radicaux arméniens d’extrême-droite, nous voulons aussi exprimer notre profonde déception du Gouvernement arménien actuel. La récente révolution « d’amour et de solidarité » a amené avec elle les promesses d’une véritable démocratisation. Pourtant, le Gouvernement n’a fait aucun progrès pour mettre les droits humains des minorités à son programme. Il n’a offert aucun soutien au Forum et a privilégié son programme politique sur la protection de cette réunion pacifique. Il apparaît complice du mal que nous avons subi.

Un appel au respect des droits humains

Un long chemin vers la démocratie reste à parcourir pour l’Arménie, pays membre d’institutions des droits humains telles que le Conseil de l’Europe, et nous appelons ses dirigeants à se souvenir que le respect et la protection de tous ses citoyens est une condition sine qua non. Nous croyons en la sagesse et la gentillesse du peuple d’Arménie et nous sommes solidaires de leurs combats. Nous voulons rappeler à tous, spécialement en Arménie, qui est justement le premier pays chrétien de l’histoire, que la violence n’est pas au nombre des valeurs chrétiennes, alors que la tolérance, l’amour, le respect, la diversité et la solidarité le sont.

Travailler à un avenir meilleur

Malgré la regrettable annulation de cette réunion, nous continuerons à soutenir les personnes LGBTI croyant-e-s d’Europe orientale et d’Asie centrale, et nous réaffirmons fermement notre engagement d’avoir une présence dans ces régions dangereuses pour les personnes LGBTI. La réunion aura lieu l’année prochaine dans un pays encore indéterminé. Notre combat pour un monde meilleur pour les gens quelle que soit leur orientation sexuelle ou leur identité de genre continuera, et notre communauté arc-en-ciel de personnes croyant-e-s continuera de s’épanouir, unie dans l’amour de Dieu et dans l’espoir de la tolérance et du respect de la dignité et des droits humains partout dans le monde.

Soutenez notre appel et priez pour nous !

Nous appelons toutes les institutions démocratiques et des droits humains à soutenir ouvertement notre appel contre cette situation et à le faire savoir au Gouvernement arménien.

Nous appelons aussi toutes les Eglises, communautés religieuses et de croyant-e-s à consacrer un temps de prière le 18 novembre 2018, jour de clôture du Forum annulé, pour les personnes LGBTI d’Arménie, leur sécurité, leur liberté et leurs droits.

A propos de l’ONG humanitaire « Nouvelle Génération »

L’ONG humanitaire « Nouvelle Génération » a été fondée en 1998. Sa mission est de promouvoir l’égalité des droits, la justice, la diversité, la dignité et le bien-être à travers la protection des droits humains. Ses activités visent à les promouvoir dans la société, ainsi que la protection de la santé, l’accès aux soins et à la prévention du VIH, en fournissant une assistance matérielle et immatérielle aux personnes et aux organisations légales, et par des initiatives sociales effectives.

Lien vers le Forum européen des groupes chrétiens LGBT -> lien