Retour sur la retraite spirituelle à Timadeuc des Groupes David et Jonathan de l’Ouest

Décidément, ça marche fort, les week-end dans l’Ouest !

Après celui du mois d’août orienté détente puis celui de Noël en Mayenne, nous voici cette fois dans le Morbihan, accueilli-e-s par les frères cisterciens de Timadeuc. Au cœur de la Bretagne, au cœur de l’Eglise lis-je sur le site internet. Eh bien on peut dire qu’ils sont accueillants, ces frères, avec les 26 DJistes et aparenté-e-s que nous sommes ! Un lieu habité, c’est sûr.

A quoi l’ai-je senti ? A la façon dont frère Luc plante son regard dans tes yeux, visage souriant, rire généreux, tutoiement de rigueur. A la préoccupation qu’ils ont, lui et les autres, de notre bien-être, de la réussite de notre retraite.

Le silence donne de l’épaisseur à la moindre chose. Celui de l’église avant les offices me ramène à mon essentiel. Nos repas taiseux nous rendent plus proches les un-e-s des autres. Reliés au point que parler n’est plus nécessaire. Et le service ressemble à une pièce de musique ou de danse minutieusement orchestrée, chacun-e se restaure recueilli-e et sait son rôle dans la partition. Il y a là me semble-t-il quelque hommage, une action de grâce peut-être ?

Une présence qui se retrouve dans nos trois ateliers animés par Denis. Merci particulier pour ce moment autour de « Bible et homophobie, pouvoir répondre ». L’instruction, la connaissance du contexte des écritures, la prudence des interprétations font rejaillir le message d’Amour que j’ai souvent cru perdre dans mon Eglise.

Je reste encore émerveillé par la façon dont le groupe a improvisé la veillée du samedi. Rien de prévu et pourtant voilà : qui un poème, qui un partage, qui une histoire ou un refrain… et la veillée se bâtit d’elle-même. Ca me rappelle comme nous avions écrit un psaume l’été dernier, en se passant le crayon, comme ça, mine de rien…

Des moines qui citent sans trembler David et Jonathan au cours des vêpres, pour que toute l’assemblée partage notre prière. Des moines qui invitent Christophe à faire une lecture lors de la messe dimanche et Myriam à préparer l’Eucharistie. Des moines qui prient pour les jeunes et les dangers du net et des réseaux sociaux. Des moines qui nous engagent à faire de nos manques une ressource. Et qui nous accueillent autour de l’autel pour la communion. Au cœur de la Bretagne, au cœur de l’Eglise. Oui. Au cœur du monde aussi.

Déjà des idées naissent pour un prochain week-end spi : partager davantage ce que chacun-e a vécu en participant aux offices. C’est vrai que moi, je ne me suis pas levé à 3h45 pour les vigiles. J’étais en communion avec mon matelas.  Mais certain-es, oui ! Demander à un frère de donner son témoignage de vie etc…

Merci à toutes et à tous et… rendez-vous bientôt alors ?

E.G.C, D&J Finistère

 

2 réflexions au sujet de « Retour sur la retraite spirituelle à Timadeuc des Groupes David et Jonathan de l’Ouest »

Les commentaires sont fermés.